ESPV- ONE HEALTH

Influenza aviaire hautement pathogène, Pays-Bas

Information reçue le 27/02/2018 de Dr Christianne Bruschke, Chief Veterinary Officer , Ministry of Economic Affairs, Ministry of Economic Affairs, The Hague, Pays-Bas

Type de rapport Notification immédiate
Date de début de l’événement 24/02/2018
Date de confirmation de l´événement 26/02/2018
Date du rapport 27/02/2018
Date d'envoi à l'OIE 27/02/2018
Raison de notification Réapparition d’une maladie listée par l'OIE
Date de la précédente apparition de la maladie 08/12/2017
Manifestation de la maladie Maladie clinique
Agent causal Virus de l'influenza aviaire hautement pathogène
Sérotype H5N6
Nature du diagnostic Clinique, Tests approfondis en laboratoire (i.e. virologie, microscopie électronique, biologie moléculaire, immunologie)
Cet événement se rapporte à une zone définie à l'intérieur du pays

 

Lien : http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=26025

Call for technical cooperation in Water Footprinting and modelling of Nitrogen and Phosphorus flows

Call for technical cooperation in Water Footprinting and modelling of Nitrogen and Phosphorus flows

Building global technical consensus through the Livestock Environmental Assessment and Performance (LEAP) Partnership

After having, amongst others, de2016 0309 mainveloped several guidelines and datasets for the assessment of GHG emissions from livestock supply chains, the LEAP Partnership is now forming two new technical advisory groups (TAGs) to build global technical consensus on the following two areas:

Read more...

L’OMS, l’OIE, la FAO et le GARC appellent à investir pour l’éradication de la rage humaine transmise par les chiens

Nouvel argumentaire démontrant la faisabilité de l’élimination mondiale de la rage

Les organisations leader en matière de lutte contre la rage, l’OMS, l’OIE et la FAO, avec l’aide du GARC, exhortent tous les pays à mettre en œuvre les stratégies d’investissement adéquates pour éliminer la rage humaine. Cette maladie, essentiellement transmise à l’homme par la morsure de chiens infectés, est très répandue dans les pays à faibles revenus, qui disposent de peu – voire d’aucun – programme de prise en charge ou de vaccination des chiens errants. 

Des programmes pilotes ont fait la démonstration flagrante que l’éradication de la rage est possible, essentiellement par le biais de campagnes de vaccination canine à grande échelle, lesquelles doivent être appuyées par un accès plus aisé et immédiat à la prophylaxie post-exposition (traitement après morsure) pour les personnes mordues par un chien suspect d’être porteur du virus. Plus de 95% des cas de rage humaine sont dus à des morsures de chien et, contrairement à bien d’autres pathologies, les outils nécessaires à la prise en charge de cette maladie négligée sont disponibles.

Paris, 28 Septembre 2015 - « On peut prévenir la rage à la source en vaccinant les chiens », note le Dr. Bernadette Abela-Ridder, de l’Unité des zoonoses négligées du Département de lutte contre les maladies tropicales négligées de l'OMS. « Le déclin du nombre de morts humaines causées par la rage reflète assez fidèlement celui des chiens morts de la rage, et nous avons besoin d’investissements pour mettre en œuvre des programmes d’éradication dans les communautés et pays touchés. »

 

Lire la suite ...http://www.oie.int/fr/pour-les-medias/communiques-de-presse/detail/article/who-oie-fao-and-garc-call-to-invest-in-defeating-human-rabies-transmitted-by-dogs/

Plus personne ne doit mourir de la rage

Une personne décède de rage toutes les dix minutes dans le monde. C’est le triste bilan encore constaté aujourd’hui. Chaque année, la rage tue près de 70 000 personnes, majoritairement des enfants dans les pays en développement. Pourtant, elle peut être éliminée. Plus de 95 % des cas humains de rage sont dus à des morsures de chiens infectés, et contrairement à de nombreuses autres maladies, nous disposons de tous les outils nécessaires pour l’éradiquer. C’est pourquoi chaque mort de plus est une victime de trop.

Read more...

About us

L'association Epidémiologie - Santé Publique - Vétérinaire:  ESPV.

Tél : +237 22809095/ 99950140/ 74633461

ESPV, Yaoundé, B.P. : 15670
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. - This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
www.espv.org

Connect with us

Live support

Available Monday - Friday, 9 AM - 5 PM EST